Théories et causes

Hydrates de carbone

On peut distinguer plusieurs types d’hydrates de carbone que l’on appelle aussi sucres, glucides ou saccharides :

  • Les monosaccharides tels que le glucose (dextrose) et le fructose (sucre des fruits)
  • Les disaccharides tels que le sucrose (sucre de betterave)
  • Les fructanes tels que l’inuline, le levan et l’oligofructose aussi appelé fructo-oligosaccharide
  • Les polysaccharides tels que l’amidon et les fibres alimentaires comme la cellulose, l’hémicellulose et la lignine.

NB : la lignine n’est pas considérée comme un hydrate de carbone. Elle appartient à la famille des non-hydrates de carbone. Pour faciliter les choses, les fibres alimentaires dont nous parlerons dans ‘La fourbure : comprendre, guérir, prévenir’ seront rassemblées sous le terme glucides.

En outre, les glucides peuvent être regroupés comme suit :

  • Glucides solubles à l’éthanol (GSEt) : monosaccharides et disaccharides
  • Glucides solubles à l’eau (GSE) : GSEt et fructane
  • Glucides non-structuraux (GNS) : GSE et amidon
  • Glucides structuraux (GS) : fibres alimentaires

NB : certains types de fructanes sont considérés comme des GSEt du fait de leur structure chimique relativement simple. Dans cet ouvrage, pour rester simple, tous les fructanes sont inclus dans le groupe des GSE.

1 Comment

  1. Pingback: Faire tremper le foin | La Fourbure : comprendre, guérir, prévenir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *