fbpx
Anatomie et histologie

Avalure

La croissance de la paroi du sabot est un processus miraculeux. Cette paroi pousse tout au long de la vie du cheval sans que sa connexion avec l’os du pied n’en soit altérée. La paroi glisse en descendant le long de l’os du pied. Il existe deux théories complémentaires à propos de ce processus :

  • La théorie du Dr. Chris Pollitt se concentre sur la liaison entre la paroi et l’os du pied. Selon cette théorie, les hémidesmosomes et fibres protéiques présentes sont dégradés sous l’influence de pro-enzymes. Cette destruction contrôlée (et la reconstruction qui s’en suit) fait en sorte que la connexion reste solide pendant que la paroi continue de croître.
  • La théorie du Dr. Robert Bowker, quant à elle, est basée sur les kératinocytes, cellules cornées produites par la couronne et qui composent les lamelles épidermiques. Durant leur processus de croissance, ces cellules produisent une protéine fibreuse appelée kératine. Un kératinocyte se sature en kératine et au moment où la cellule meurt, elle constitue, avec celles qui l’entourent, la paroi du sabot. Au moment où les cellules meurent au niveau des lamelles épidermiques secondaires, elles se déconnectent des lamelles épidermiques primaires. Ce détachement continu associé parallèlement à la production de kératinocytes permet à la paroi du sabot de croître Pour que la paroi se renouvelle entièrement, il faut compter entre huit et quinze mois. Le talon se régénère beaucoup plus vite car le sabot y est plus court.