fbpx
Traitement et prévention

Trucs et astuces pour les professionnels des soins aux sabots

Il n’existe pas de protocole strict pour traiter une fourbure. Restez vigilants et n’essayez pas de résoudre chaque cas de manière identique. Pour un cheval, l’élément principal sera son régime alimentaire, alors que dans un autre cas, le parage sera le facteur déterminant.

Lorsque le traitement ne fait pas suffisamment d’effet, essayez de savoir pourquoi. Restez ouverts d’esprit et critiques à propos de vos propres connaissances et compétences. La fourbure est une maladie complexe. Même si vous faites tout du mieux que vous pouvez, le traitement peut très bien ne pas marcher.

Au cours du traitement, des complications peuvent survenir. Soyez-y préparés et faites en sorte que le propriétaire le soit également.

Soyez bien au fait des attentes du propriétaire. Sachez quelles sont les options dont il dispose pour aider son cheval. A-t-il le temps, l’espace, les ressources et la motivation nécessaires ? Si vous pensez qu’il est impossible d’avoir un résultat positif compte tenu des circonstances existantes, mieux vaut ne pas vous impliquer.

Les propriétaires de chevaux peuvent parfois avoir des opinions très arrêtées, mais manquent souvent des connaissances et de l’expérience propres à la fourbure. Si, en plus, ils font preuve d’entêtement, cela peut réduire les chances d’avoir une issue positive. D’un autre côté, restez toujours ouverts aux intuitions et aux expériences de vos clients. Ils voient leur cheval tous les jours, vous pas.

Ne baissez pas les bras trop vite. Aussi longtemps que ni le cheval, ni son propriétaire n’ont abandonné, vous ne devez pas non plus jeter l’éponge.